D… comme Destin

Le couple que forme Maurice FEYZEAU et Mathilda MILLER avait tout pour être heureux… un beau mariage, des enfants et une vie plutôt confortable… c’était sans compter sur les coups du destin.

Un mariage franco-anglais

Le 10 décembre 1874, Maurice Pierre FEYZEAU, enseigne de vaisseau, chevalier de la légion d’honneur, âgé de 27 ans épouse Mercedes Mathilda Stéphanie Valérie MILLER âgée de 17 ans.

Maurice FEYZEAU est né le 23 janvier 1847 à Bordeaux (Gironde). Il est le fils de Jean-Baptiste FEYZEAU et de Marie Estelle NEAU décédés en 1874. Quant à Mathilda MILLER, elle est née le 27 décembre 1856 d’après son acte de naissance délivré par le Consulat d’Angleterre à Tahiti. Elle est la fille de Georges Charles MILLER, consul de Sa Majesté Britannique à Tahiti et de Maria Jésus BUSTAMENTE.

Les témoins du mariage sont des amis des conjoints et résident à Papeete

  • Octave GILBERT-PIERRE, Commandant commissaire de la République aux Iles de la Société, officier de la Légion d’Honneur, 56 ans
  • Jean-François LABARBE, Sous-commissaire de la Marine, ordonnateur des Etablissements Français de l’Océanie, 39 ans
  • Frédéric Auguste BONET, Lieutenant de Vaisseau, chevalier de la Légion d’Honneur, chevalier de la Légion d’Honneur, 42 ans
  • Georges DARSIE, négociant, 33 ans

Quelques jours après son mariage, il prend officiellement ses fonctions d’officier d’ordonnance auprès du Commandant Commissaire de la République.

Le Messager du 1er janvier 1875

Le couple aura 5 enfants :

Marie Mercedes née le 21 janvier 1876 à Papeete. Elle épouse le 16 juin 1903 à Paris (5è) Hyacinthe Raphaël Aimé CLARA

Tutaha Albert Georges né le 25 décembre 1876 à Papeete

Charles William né le 17 juillet 1878 à Papeete

Pierre Henri le 18 mars 1882 à Papeete

Les quatre aînés naissent à Papeete. Marguerite nait le 13 décembre 1883 à Rochefort (Charente-Maritime). Sur l’acte de naissance de cette dernière, on apprend qu’elle a été adoptée par Louise Léonie Marie SALLET (jugement du 12 octobre 1927, tribunal du Var).

Un couple au destin tragique

En 1882, la famille quitte Tahiti pour rejoindre Rochefort (Charente-Maritime). Mathilda FEYZEAU décède en donnant le jour à son 5è enfant, le 7 janvier 1884 à la Vieille-Paroisse à Rochefort, laissant un mari veuf et cinq jeunes enfants.

Le sort s’acharne sur la famille puisque le 12 juillet 1886, le lieutenant de vaisseau, Maurice FEYZEAU commandant de l’aviso l' »Alouette » meurt noyé dans la baie de Phan-Ry en Cochinchine. Il était à bord d’une embarcation à la recherche d’un mouillage quand celle-ci prise par une lame de fond est allée se briser sur les rochers.

Le Pays du 27 août 1886

En 1886, les 5 enfants du couple FEYZEAU-MILLER sont devenus orphelins. L’aînée n’a que 10 ans et ils perçoivent une aide jusqu’à leurs 19 ans.

JO Indochine française du 16 mars 1893

Sources :

ANOM : AM FEYZEAU-MILLER 1874 Papeete v. 29 et 30, AN FEYZEAU Marie Mercedes 1876 Papeete v.2

AD Charente-Maritime : 17 – Décès de Mercedes MILLER 7 janvier 1884 v. 8/222- Naissance de Marguerite FEYZEAU Rochefort 1883 v. 183/203

Base Leonore : Dossier de Maurice FEYZEAU

Noyade de Maurice FEYZEAU : Le Figaro du 18 juillet 1886, Le Midi du 27 août 1886, Le monde illustré du 14 août 1886, Le Pays du 27 août 1886, Le Radical 19 juillet 1886

Décès de Mathilda MILLER : Océanie française mars 1884, Faire-part de décès du Centre généalogique de Paris

JO Indochine française du 16 mars 1893

3 réflexions sur “D… comme Destin

    1. Comme pour chaque article, la recherche n’est pas figée. Il reste beaucoup de questions en suspend. C’est aussi l’intérêt de la genealogie, les recherches ne s’arrêtent jamais….

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s