K… comme Katiu

Nous partons aujourd’hui pour l’atoll de Katiu aux Tuamotu, situé à 575 km à l’est de Tahiti. Cet atoll de 25 km de long sur 15 km de large abrite la vie d’une petite communauté d’environ 200 habitants regroupée majoritairement dans le village de Hitianau près de la passe ouverte au nord-est.

Vue satellite de Katiu (Wikipedia)

La famille WILLIAMS de Katiu

A la fin du 19è siècle, la famille WILLIAMS est installée sur l’atoll. A travers, l’analyse des actes d’état-civil disponibles entre 1887 et 1906, nous allons tenter de la reconstituer.

Harry WILLIAMS est né vers 1827 en Europe. C’est donc probablement un anglais. Il est marchand à Katiu en 1888. Il est marié à Teporotu a TUAO, originaire des Tuamotu. Le couple a beaucoup circulé aux Tuamotu puisque les enfants sont nés dans divers atolls. Ils ont résidé à Manihi (1866), Takaroa (1867), Makemo (1868), Faaite (1870), Motutunga (1886). Harry WILLIAMS décède à Katiu le 8 août 1898 à l’âge de 71 ans.

La lente dérive du nom de famille

A travers l’exemple suivant, nous montrerons la complexité de la transmission du nom dans le contexte polynésien puisque nous sommes confrontés à deux « traditions » différentes. Dans la logique européenne, les enfants reçoivent le nom du père alors que dans la tradition polynésienne, le prénom de l’enfant est associé au prénom du père avec la particule « a » (« Prénom de l’enfant a prénom du père« ).

Vers les années 1895, les enfants déjà adultes de Harry WILLIAMS, se font nommer dans les actes d’état-civil à la façon polynésienne et vont perdre leur patronyme d’origine. La dérive lente du nom va aboutir en 1970  à une rectification et un retour au patronyme réel qui est WILLIAMS. 

A la façon polynésienne

On peut traduire cet état-civil comme suit « Tu Haere Williams a Harry Williams » comme Tu (prénom) Haere (Harry en tahitien) WILLIAMS fils de Harry WILLIAMS.

La version tahitienne

Jacob Tetauru HAERE (HARRY) WIRIAMU(WILLIAM)

Sur les actes rédigés en tahitien, le nom WILLIAM s’efface au profit de VIRIAMU qui est sa version tahitienne. Si vous suivez ma série « prénoms polynésiens », vous avez déjà croisé VIRIAMU qui est la version tahitienne de WILLIAM. On touche du doigt ici une autre conception du nom qui peut être « traduit ». De nos jours, les deux patronymes WILLIAMS et VIRIAMU, bien que d’apparence très différents, sont l’émanation d’une même famille. 

HARRY devient le nom de famille

A partir de 1900, tous les petits-enfants de Harry WILLIAMS portent le patronyme HARRY qui a fini par remplacer WILLIAMS.

Rectification du nom et retour à WILLIAMS

Sur 3 actes de descendants de Harry WILLIAMS, nous trouvons une mention marginale qui valide le retour au patronyme WILLIAMS. Dans les années 1960-70, certains descendants retrouvent le patronyme WILLIAMS alors que d’autres restent HARRY. En 2020, sur l’atoll de Katiu les WILLIAMS sont toujours présents au côté des HARRY.

La famille de Harry WILLIAMS

Le visuel ci-dessous regroupent les informations sur la famille WILLIAMS de Katiu puisées dans les actes d’état-civil de 1887 à 1906.

Sources

ANOM : Registres d’Etat-Civil de l’atoll de Katiu 1887-1906

2 réflexions sur “K… comme Katiu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s