O… comme OURS

Pas d’ours à Tahiti… si ce n’est un gouverneur par intérim un peu particulier.

M. Aimé OURS débarque à Tahiti le 10 mai 1887 en provenance de Nouméa par le Scorff comme chef du bureau de 1ère classe à la direction de l’intérieur. Le bateau commandé par M. de SAINT-JULIEN,  transporte à son bord la relève des fonctionnaires de la colonie ainsi que des marins et des soldats. On y trouve le docteur LUDGER, médecin de 1ère classe, M. BARON commis du commissariat et son épouse, M. SERPH secrétaire du parquet, M. AUBLET capitaine d’infanterie de marine et son épouse. C’est son deuxième séjour, M. OURS connaît déjà Tahiti.

L’Océanie française du 14 mai 1887

Un peu d’onomastique pour commencer

M. OURS nous donne l’occasion de faire un peu de recherche onomastique. Ce patronyme fait penser à l’animal du même nom ou évoque le caractère d’une personne bourrue. Il s’agirait du nom d’un saint assez obscur honoré dans le Massif Central et les Alpes. Ours peut être aussi porté comme prénom … au même titre que Loup. De nombreuses variantes existent  OURSEL, ORSEAU, ORSAL… pour désigner l’ours, l’ourson en particulier en langue d’oc. Les données fournies par l’INSEE indiquent que pour la période 1891-1915, ce patronyme est porté par 47 personnes et localisé dans les Bouches du Rhône (13), Drôme (8), Isère (7), Vaucluse (6). Curieusement notre Aimé OURS est originaire de Meurthe-et-Moselle.

La famille de Aimé OURS 

Jean Joseph Aimé OURS est né le 14 septembre 1839 à Harbouey (Meurthe-et-Moselle). Il est le fils de Jean Joseph OURS, facteur rural (né le 20 juin 1807 à Harbouey) et de Marie BRIDEY (née le 11 décembre 1805- décédée le 12 janvier 1882 à Blâmont (Meurthe-et-Moselle)) mariés le 20 juin 1832 à Harbouey.

  • Jean Joseph OURS né le 6 juin 1833 à Harbouey – décédé le 17 aout 1838 à Harbouey- 
  • Marie Joseph Phylomine (Philomène) OURS née le 5 décembre 1834  à Harbouey épouse de Arnould WOLFF, facteur rural. Leur fils Eugène Joseph né le 15 avril 1866 à Blamont (Meurthe-et-Moselle), c’est lui qui sera témoin au décès de son oncle Aimé en 1905. En 1884, Arnould WOLFF est ébéniste à Nancy.
  • Marie Sigisbert Victor OURS Né le 15 août 1836 – décédé le 2 décembre 1836 à Harbouey
  • Georges Marie Joseph Hubert OURS né le 16 octobre 1837 à Harbouey
  • Jean Joseph Aimé OURS né le 14 septembre 1839 à Harbouey. Administrateur colonial
  • Odile (Adèle) Antoinette Jeanne Marie OURS  née le 5 janvier 1842 et décédée le 20 décembre 1842 à Harbouey
  • Marie Joseph OURS née le 29 février 1844 à Harbouey. Forgeron. Décédé le 3 octobre 1911 à Verdenal (Meurthe–et-Moselle). Marié le 3 mai 1874 à Verdenal avec Marie Honorine DIDELOT. Leur fille Marie Cécile OURS épouse le 27 septembre 1899 à Verdenal,  Camille Joseph PIERRON. Le couple d’aubergistes devient parent de René Marie Camille PIERRON né le 27 avril 1902 à Verdenal. C’est le descendant de René PIERRON, Jérémy PIERRON,  qui publie la biographie de son lointain ancêtre Aimé OURS sur le site www.philatelie.net

Un début de carrière militaire assez agité

Précepteur de profession, il s’engage dans la marine le 1er juillet 1861 pour une durée au départ de 7 ans. Il est affecté sur divers bateaux de la flotte française et participe à la campagne du Mexique (Vera Cruz) de 1864 à 1867. 

Durant la guerre de 1870-1871, il fut l’aéronaute du ballon  n°54 le Newton. La mission du 4 janvier 1871 fait l’objet d’un récit détaillé dans lequel on apprend que Aimé OURS, quartier-maître de la Marine et son accompagnateur Amable BROUSSEAU partent pour une mission de transport de courrier  (310 kg de lettres et 4 pigeons).

La mission se termine par un atterrissage forcé dans la région de Chartres au milieu d’une zone occupée par les Prussiens. Après quelques péripéties, le courrier fut confié à la poste et Aimé OURS réussit à rejoindre Bordeaux avec ses 4 pigeons. Ce fait de guerre lui vaut la Médaille militaire par décret du 22 janvier 1871. 

La tradition familiale veut qu’il se soit lié d’amitié avec GAMBETTA, rencontré peut-être, c’est une hypothèse, le 7 octobre 1870. Ce jour-là GAMBETTA quitte Paris à l’aide d’un ballon monté comme le montre le tableau de Jules DIDIER et Jacques GUIAUD (Musée Carnavalet).

Une fin de carrière comme gouverneur des E.F.O par interim

Après la guerre de 1870, il change de carrière  en entrant comme commis principal au Ministère de la Marine et des Colonies en 1874. Commence alors sa carrière dans le Pacifique Sud. Il devient chef de bureau à la Direction de l’Intérieur  à Tahiti (1883-1884), puis en Nouvelle-Calédonie (1884-1886) et revient à Tahiti de 1887 à 1894. En 1889, il est nommé à titre provisoire administrateur de l’Etablissement secondaire des Marquises et juge de paix en remplacement du Lieutenant DELARUELLE, qui rentre en France.

Signature de Aimé OURS

En novembre 1893, il est nommé directeur de l’Intérieur des EFO. Il est nommé gouverneur des E.F.O. par interim du 7 décembre 1893 au 29 avril 1894.

Il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur en 1894

Il part à la retraite en septembre 1895 après 44 ans de services et une pension de 5963 Francs.

Il décède le 15 octobre 1905 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) au 100 rue de Strasbourg à l’âge de 72 ans. Il est célibataire. Son décès est déclaré par son neveu Eugène WOLFF comptable âgé de 40 ans. La Société d’aérostation dont il est membre honoraire, lui rend hommage dans une brève nécrologie en 1905.

Sources :

Sur les courriers postaux aériens :

Biographie de Aimé OURS par un descendant collatéral Jérémy PIERRON sur le site www.philetalie.net  consacré à la philatélie et à l’histoire postale

Le Musée de l’Air et de l’Espace possède deux clichés représentant quelques aéronautes, référencés MA3608 et MA3609 sur lequel apparaît Aimé OURS.

Gazette nationale ou le Moniteur  universel du 24 janvier 1871 p. ¼ (Gallica)

Veille de Sophie BOUDAREL : Pierre JULLIEN. L’histoire des premiers courriers postaux aériens de l’histoire dans « Rhône philatélie ». lemonde.fr du 1er mars 2021 – flip.it/HxgB4e

Bulletin Société archéologique historique et artistique 1952 (Gallica)

L’aéronaute, novembre 1905 p. 286-287 (Gallica)

G. de CLERVAL. Les ballons pendant le siège de Paris : récits de 60 voyages aériens. 1872 (Gallica)

Archives en ligne

AD Meurthe et Moselle – AD Nancy 1905 v. 539/691

Carrière dans l’administration coloniale

L’Océanie française du 14 mai 1887

Bulletin officiel du Ministère des colonies  1er janvier 1894 p. 689

Bulletin officiel de l’administration des colonies n°11 de 1893

Journal Officiel des EFO du 17 janvier 1889

Onomastique

DAUZAT Albert. Dictionnaire étymologique des noms de familles et des prénoms de France. Larousse, 1989. P. 458

Site geopatronyme pour localiser la répartition des patronymes à partir des données de l’INSEE. http://www.geopatronyme.com

2 réflexions sur “O… comme OURS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s