T… comme Tuamotu

Auguste CHEBRET est un enfant abandonné

Né le 14 août 1820 à Poitiers (Vienne) fils de Jeanne CHEBRET (1801-1881) domiciliée à Poitiers.

Déclaré par « la veuve GOUZON préposée de l’administration du dépôt demeurant à Poitiers, laquelle nous a présenté un enfant de sexe masculin né le 14 du présent moi dans la maison dudit dépôt de la nommée Jeanne CHEBRET et auquel elle a donné le prénom de Auguste ».

(Cercle généalogique poitevin)

Rares sont les actes d’enfants naturels sur Poitiers qui mentionnent le nom de la mère. Visiblement Jeanne CHEBRET a accouché au Dépôt (endroit où étaient déposés les enfants abandonnés) et elle a certainement voulu garder un lien avec son enfant.

Acte de naissance de Auguste CHEBRET en 1820 à Poitiers

Qui est Jeanne CHEBRET, sa mère ?

Elle est née le 23 Messidor an IX (12 juillet 1801), fille de Jean CHEBRET tonnelier à Neuville-de-Poitou (Vienne) et de Marie BOUTINEAU . Elle accouche à 19 ans d’un enfant prénommé Auguste qu’elle abandonne. Jeanne CHEBRET se marie le 21 avril 1823 à Poitiers avec Pierre Hippolyte ROSSIGNOL, tailleur d’habits à Poitiers, décédé à l’âge de 34 ans en 1836. Ils auront deux filles Jeanne Anne née en 1823 et Claire Ernestine  née en 1830. Lors du mariage de sa fille Ernestine  avec Jean CLAVET le 7 mai  1847 à Poitiers, elle déclare ne pas savoir signer. Elle vit à Poitiers. Elle décède le 27 décembre 1881 à l’âge de 80 ans chez sa petite-fille à Lavausseau (Vienne).

De l’enfance d’Auguste CHEBRET, nous n’avons rien trouvé. Il fut probablement placé dans une famille. Très jeune, il quitte la France pour l’aventure… qui le mènera en Polynésie.

L’installation à Ana’a en 1851

Auguste CHEBRET est un probablement un marin arrivé avec l’Uranie en 1843. (Voir U… comme Uranie). Il semblerait qu’il soit relativement peu instruit signe d’une  croix en 1853 puis apprend à signer en 1862 (signature bâton hésitante) qui dénote une faible maîtrise de l’écrit.

En 1851, il vit à Ana’a (atoll des Tuamotu) où il rencontre la jeune Kaïna « indienne des Tuamotu » fille et légitime de Oipu et de l’indienne Mahia. Kaïna a 16 ans à la naissance de son premier enfant et Auguste CHEBRET 31 ans. A cette date, sur l’atoll « il n’existe pas d’acte constatant sa naissance, attendu qu’à cette époque, il n’y avait pas de résidents français dans ces îles ».

Atoll d’Ana’a (Tahiti Héritage)

Pour rebondir sur cette absence d’Etat-Civil dans ces lointains atolls, les imprécisions sont légion. Kaïna sera dénommée parfois Kahina, Aïna Ludovica (1853), Ludovica KAHINA. Il aura fallu être très vigilante pour confirmer qu’il s’agissait de la même personne.

Le couple rentre ensuite sur Tahiti vers 1853 où naitront les enfants suivants. Auguste CHEBRET exerce le métier de maçon briquetier puis de cultivateur à dans le quartier de Hamuta à Pirae (Tahiti) en 1865.

L’installation à Fakarava vers 1882

Vers 1882, une grande partie de la famille CHEBRET est installée à Fakarava avec les parents. Ils ne seront pas présents en septembre 1882 au mariage de leur fille Adélaïde à Papeete avec Charles ARNAUD. Leur fille aînée Adèle vit à Fakarava avec son mari Henri LEMAIRE, agent spécial ainsi que leur fils François CHEBRET, qui exerce la fonction d’ interprète assermenté sur l’atoll. En 1900, Adolphe est chef du district de Rotoava à Fakarava.

Auguste CHEBRET décède avant 1888 probablement à Fakarava.

Atoll de Fakarava (Tahiti Héritage)

Le couple aura 11 enfants et une descendance très prolifique.

La famille CHEBRET (génération 1)

  • Adèle Gahina née le 8 novembre 1851 à Ana’a (Tuamotu). Elle est couturière. Elle épouse en 1ères noces, à l’âge de 14 ans, Louis Antoine BELLANGÉ, ex-canonnier ouvrier de 1ere classe au détachement de la 6è compagnie d’artillerie de Marine des Colonies en garnison à Papeete. Il est né le 19 décembre 1838 à Nonancourt (Eure). Ses parents sont domiciliés à Nogent-le-Roi (Eure-et-Loire). Elle épouse en secondes noces Henri Justin Auguste LEMAIRE le 11 mars 1886 à Fakarava. Le couple s’installe à Fakarava où Henri LEMAIRE est agent spécial.
  • Marie née le 25 septembre 1853 à Papeete. « décédée à l’instant dans la maison occupée par le Sieur GARBET déclarant, sise à Papeete, tout près du marché, demoiselle Marie CHEBRET âgée de 8 ans et demi »
  • Rosalie née 8 février 1856  à Papeete. Elle épouse le 8 novembre 1907 à Papeete, Maurice Marie VIEILLARD-BARON. Ce dernier est agent spécial à Fakarava en 1886-1888 et connaît donc déjà la famille CHEBRET depuis des années avant d’épouser Rosalie.
  • François Pierre né le 6 juin 1858 à Hamuta  district de Pare à Pirae. Interprète à fakarava en 1886, propriétaire en 1889, maître de port en 1896. Il vit en union libre avec Tearo TETAUIRA puis il épouse Taputapu Temarama a HUTIHUTI, le 12 juin 1888 à Fakarava. Il épouse en secondes noces le 17 avril 1907 à Papeete, Teroro a TARAIHIA.
  • Emma née le 25 juin 1860 et décédée le 17 juin 1861 « dans la maison du sieur CHEBRET Auguste maçon domicilié à Pirae »

Le couple se marie officiellement le 18 mars 1862 à Papeete et légitime à cette occasion les 4 enfants vivants nés avant cette date. Quelques semaines plus tard, Kaïna accouche de son 6è enfant.

  • Adolphe (dit Raufaki) né le 14 avril 1862 à Pirae (Tahiti). Il vit d’abord avec Hina RAGIVARU puis Il épouse Hina Tevahineturevariki a TEKONINI. Il est gardien de la résidence de Fakarava en 1886, puis président du conseil de district de Rotoava (Fakarava) en 1900-1902.
  • Adélaïde Augustine née le 14 août 1864 à Pirae. Elle épouse Charles Auguste Marc ARNAUD, capitaine au long cours, le 14 septembre 1882 à Papeete. Ce dernier est né le 22 février 1845 à Marseille.
  • Hélène née le 14 juin 1867 à Pirae. Elle accouche à l’âge de 15 ans, d’un fils prénommé Maurice le 5 octobre 1881, de père inconnu. Elle est couturière et vit avec Maurice CLARY-WILMOT, capitaine au long cours de 30 ans son aîné. Le 9 mars 1883, le couple accueille une fille prénommée Emma Kaïna CLARY-WILMOT.
  • Auguste Pierre né le 16 mars 1869 à Pirae. Il est capitaine de navire. Il épouse le 11 juillet 1905 à Papeete, Julie Eudoxie VERNAUDON, fille de Antoine VERNAUDON (voir F… comme Frères)
  • Eugénie né le 22 janvier 1872 à Pirae
  • Louis Amable Eugène né le 10 avril 1874 à Pirae. Il décède lors du cyclone de 1903 sur la goélette locale Perle, perdue corps et biens.

Sources

ANOM : 

Papeete : AN CHEBRET Marie 1853 v.7 – AN CHEBRET Rosalie 1856 v.3-  AN CHEBRET François 1858- AN CHEBRET Emma 1860 v. 5-  AD CHEBRET Emma 1861- AN CHEBRET Adélaïde 1864 v. 9- AN CHEBRET Adolphe 1862 v.7 – AM CHEBRET Kaïna 1862 v. 13 – AD CHEBRET Marie 1862 v.21 – AM CHEBRET-BELLANGE 1865 v. 12-13- AN CHEBRET Hélène 1867 v.7- AN CHEBRET Auguste 1869 v. 5- AN CHEBRET Eugénie 1872 v.2 AN CHEBRET Louis 1874 v.11-AN CHEBRET Maurice 1881 v. 37-  – AM ARNAUD CHEBRET 1882 v.34 AN CLARY-WILMOT Emma 1883 v.12- AN CHEBRET Lucien 1892 v. 95- AD CHEBRET Jean 1900 v.120- AM CHEBRET VERNAUDON 1905 v. 69- AN CHEBRET Hélène 1906 v.35

Fakarava (Rotoava) AN 1886 CHEBRET Maurice v. 2-AN CHEBRET Jeanne-Marie 1888 v. 3- AN CHEBRET Auguste 1889 v. 5 CHEBRET Henriette 1889  v. 4– AM CHEBRET –LEMAIRE 1886 v. 9- AM 1888 CHEBRET- HUTIHUTI v. 6- AN CHEBRET Titae 1895 v. 2-3- AN CHEBRET Clarisse 1896 v. 4- CHEBRET Adolphe 1900 v. 3- AN CHEBRET Jean 1902 v. 5

Fiches matricules : CHEBRET Victor – CHEBRET Lucien Georges

Archives de la Vienne Poitiers AN CHEBRET Auguste 1820 v.124/186 – AM CALVET ROSSIGNOL 1847 Poitiers v. 38/125

Véronique de Mortillet : Le parcours des soldats tahitiens, 2015. Notice de Lucien CHEBRET

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s