Y … comme Roche-sur-Yon

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à Jules PERNET, un pharmacien originaire de la Roche-sur-Yon, qui part à Tahiti comme pharmacien de marine et qui installe une pharmacie à Papeete. Malheureusement sa santé fragile le fait renoncer et il meurt en mer en se dirigeant vers la Nouvelle-Zélande.

La famille PERNET de la Roche-sur-Yon

La famille PERNET est installée à Surgères (Charente-Maritime) où naissent les 4 premiers enfants du couple. Le père Louis Edouard PERNET, né vers 1789 au cap français (Ile et côte de Saint-Domingue). Il exerce le métier de marchand à Surgères. Il épouse le 22 août 1811 à Surgères, Olive Marguerite NAURY.

  • Eugène Emmanuel né le 17 juin 1812
  • Anne Athalie née le 6 juin 1814
  • Arsène Victoire née le 23 septembre 1820
  • Anne Juliette Pauline née le 23 mai 1824

Seul Jules Emmanuel Edouard le dernier-né, voit le jour à Napoléonville le 4 février 1830. A partir de cette date la famille s’installe à la Roche-sur-Yon où le père est dit marchand de livres.

L’acte de décès de Jules PERNET inscrit dans les actes d’état-civil de Papeete, indique que celui-ci est né à Napoléonville. Ce détail m’a intriguée et embarquée sur des recherches sur les villes « napoléoniennes ». La Roche-sur-Yon et Pontivy portèrent ce nom au début du 19è siècle et sont nommées « les deux filles de Napoléon »

La ville de Roche-sur-Yon présente la particularité unique en Europe d’avoir changé de noms 8 fois entre 1804 et 1870.

Jules PERNET, pharmacien à Papeete

Jules PERNET arrive vers 1865 comme pharmacien de la Marine chargé du service pharmaceutique de l’hôpital militaire de Papeete. Il est membre de l’inspection annuelle des plantations et établissements divers des colons en 1865.

Il ouvre en 1866 une pharmacie dans la ville de Papeete.

Après le départ de Jules PERNET, les affaires de la pharmacie se continuent sous la surveillance du pharmacien de la Marine attaché au service de l’hôpital militaire. Le remplaçant de Jules PERNET est M. VENTURINI, pharmacien de 2è classe de la Marine débarqué de la frégate Néréide.

La pharmacie PERNET sera reprise par les associés GRAFFE & CARDELLA.

Décédé en mer

Il décède le 2 septembre 1867 à bord du transport à voiles L’Euryale par latitude Sud 31°21 et Longitude Ouest 141° 16 en direction de la Nouvelle-Zélande. 

Jeudi 3 octobre 1867, un service funèbre catholique a été célébré en mémoire de M. Jules PERNET. On apprend dans l’article, que la santé de Jules PERNET suscitait de nombreuses inquiétudes et que son départ sur l’Euryale  « pour essayer de recouvrer, dans un voyage en mer, ses forces épuisées » laissait peu d’espoir.

Cet homme semble avoir été très apprécié à Papeete par ses qualités et par l’espoir que suscitait l’installation de sa pharmacie à Papeete.

La messe de Requiem comptait le Commissaire Impérial, les officiers et les fonctionnaires de la colonie.

Sources

ANOM : Transcription de l’acte de décès de Jules PERNET – AD Jules PERNET 1869 Papeete v. 39

Archives de la Charente-Maritime : AM PERNET-NAURY 1811 Surgères v.182/184- AN Eugène Emmanuel PERNET 1812 Surgères -Naissance 1809-1818 v.53/169 – AN Anne Athalie PERNET 1814 Surgères- Naissance 1809-1818 v.83/169-AN Arsène Victoire PERNET 1820 Surgères – Naissance 1819-1832 v.25/237-  AN Anne PERNET 1824 à Surgères- Naissance 1819-1832 v.90/237-      

Archives de la Vendée :

Le messager de Tahiti : 5 octobre 1867 (nécrologie de Jules PERNET)- 8 septembre 1866- 12 octobre 1867 (pharmacie PERNET)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s