Z … comme Zéro

Aujourd’hui nous faisons la connaissance de Marius COUSIN, un boulanger dont les affaires ne sont pas florissantes. Notre challenge avait commencé avec Louis PUGENS qui après avoir cherché fortune en Californie, avait fini par s’installer à Tahiti. Marius COUSIN fait le chemin inverse et repart de zéro en partant pour la Californie après avoir échoué à Tahiti.

Boulanger à Papeete en 1886

Marius François COUSIN est né le 19 février 1862 à Saint-Paul-de-Vence (Alpes Maritimes). Il est le fils de Charles COUSIN et de Joséphine MASSENA. Le 29 décembre 1886, il épouse Denise Elisabeth TASSET à Papeete. Elle est née le 8 janvier 1866 au Havre (Seine Inférieure). Les parents de Denise TASSET vivent à Papeete à cette époque. Le père Armand Ernest TASSET est capitaine au long cours et la mère Denise Marie LE MEUR est dite sans profession. Le jour du mariage le père de l’épouse est en voyage (mais il avait laissé son consentement) et la mère ne signe pas « suite à une blessure de la main« .

Signature de Marius COUSIN en 1886

Quelques semaines avant le mariage, la famille TASSET est en deuil. Elle vient de perdre son fils Ernest Paul TASSET, décédé le 10 novembre 1886 à Papeete âgé de 19 ans.

C’est dans ces circonstances que Marius COUSIN lance sa boulangerie.

En 1887, Marius COUSIN fait paraître dans le journal « L’Océanie française » des encarts publicitaires vantant les spécialités de sa boulangerie, sise Rue de Rivoli à Papeete. Il propose de la gelée de goyave, spécialité mise au point quelques années auparavant par un autre boulanger de la place, Sosthène DROLLET, devenu un notable de la capitale tahitienne.

L’Océanie française du 20 août 1887

Le 16 avril 1888, le couple COUSIN perd un enfant à la naissance, dont on ignore le sexe. L’accouchement a lieu dans la maison de Alfred RUEST. Marius COUSIN est accompagné de Jean FOUGEROUSE, boulanger à Papeete pour la déclaration auprès de l’officier d’état-civil.

La concurrence était-elle trop forte à Papeete ? Marius COUSIN était-il un piètre gérant ? Toujours est-il que les affaires périclitent rapidement puisque dès le 1er décembre 1887, la boulangerie COUSIN est mise en faillite.

JOPF du 8 novembre 1888

L’émigration en Californie vers 1890

Après l’échec de la boulangerie de Papeete, Marius COUSIN et son épouse quittent Tahiti pour s’établir à San Francisco en Californie. Il se relance dans une nouvelle boulangerie qui connaîtra le même sort que celle de Tahiti si l’on en croît « The San Francisco Call » du 15 mars 1903.

Le couple a une fille Hortense Elisabeth COUSIN née le 19 janvier 1890 à San Francisco. Elle épouse en 1ères noces Guido Oscar Julius de GHETALDI et en secondes noces Ralph PACKER. Elle décède le 14 janvier 1982 à San Francisco.

Marius COUSIN décède le 8 avril 1936 à Daly City en Californie. Il est inhumé dans le cimetière catholique de Colma dans le Comté de San Mateo (Californie).

Sources

ANOM Mariage COUSIN- TASSET Papeete 1886 v. 65 – Décès de Ernest Paul TASSET Papeete 1886 v. 56 – AD enfant COUSIN 1888 Pare v.21-

The San Francisco Call du 15 mars 1903

JOPF du 8 novembre 1888

L’Océanie française 20 août 1887- 15 mars 1888

Tombe de Marius COUSIN sur le site fr.findgrave.com-

6 réflexions sur “Z … comme Zéro

Répondre à bealct Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s