Nuku-Hiva en 1878

Dans l’état-civil de Nuku-Hiva (Marquises), on trouve intercalé entre les actes de décès de l’année 1878, un courrier rédigé par le Père Géraud à l’Evêque du lieu. Ce courrier raconte les circonstances du décès d’un colon étranger d’origine irlandaise nommé CONOR. Cette lettre est l’occasion de nous replonger dans la vie de la petite communauté marquisienne de cette fin du 19è. L’archipel des Marquises se situe à 1500 km au N-E de Tahiti. L’archipel est constitué de 12 îles dont 6 seulement sont habitées. Elles se répartissent en 2 groupes : Le groupe Nord dont fait partie Nuku-Hiva et le … Continuer de lire Nuku-Hiva en 1878

U… comme Ukina

« Ukina » voici un mot tiré de l’ouvrage Grammaire et dictionnaire de la langue des îles Marquises rédigé par Mgr René Ildefonse DORDILLON en 1904. Il est réédité cette année. Ce terme évoque « le bruissement du vent, des feuilles agitées par le vent ». Nous avons choisi un mot marquisien pour évoquer notre aventurier du jour, Justin BRADORA, l’enfant abandonné devenu Marquisien et interprète en langue marquisienne. L’enfant abandonné… à 5 ans Justin BRADORA est un enfant  trouvé dans le tour d’abandon (guichet où l’on dépose anonymement les enfants abandonnés) de l’hospice de Brest  le 1er mai 1854 vers 22h15. Il paraît âgé de 5 … Continuer de lire U… comme Ukina

N… comme Nuku-Hiva

D’une île à l’autre… C’est l’histoire de François MUSELLI, un Corse devenu Marquisien. Originaire de Corse François Marie MUSELLI est né le 28 janvier 1859 à Eccica-Suarella en Corse-du-Sud. Il est le fils de Dominique MUSELLI cultivateur et de Marie Jeanne SADOVANI. Le père déclare ne pas savoir signer. Les témoins sur l’acte de naissance sont deux garde-champêtres : Paul DESANTI et Marc FUMAROLI. L’occasion de faire une petite digression, Eccica-Suarella est le berceau de deux personnages célèbres de la famille FUMAROLI : Dominique FUMAROLI (1856-1936), contemporain de François MUSELLI, auteur et collaborateur assidu de la Revue de la Corse … Continuer de lire N… comme Nuku-Hiva

E… comme Ephémère

Autant vous le dire tout de suite, l’histoire que vous allez lire aujourd’hui est des plus déprimantes. Elle nous rappelle si besoin était que parfois la vie peut parfois réserver de dures épreuves. Voilà donc ce qui arriva à Joseph-Henri BRUNET-MILLET l’éphémère Gouverneur des E.F.O. (Etablissements Français d’Océanie) en 1877. La carrière de Joseph BRUNET-MILLET Joseph BRUNET-MILLET est né le 25 septembre 1821 à Paris (3è) d’un père maçon, Silvain BRUNET et de Eulalie MILLET. Sa mère décède à Paris (12è) le 9 mai 1855. Son père retourne à Naillat dans la Creuse où il décède le 12 août 1861. … Continuer de lire E… comme Ephémère